15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 09:29

titre original "Halloween III: season of the witch"
année de production 1982
réalisation Tommy Lee Wallace
photographie Dean Cundey
musique John Carpenter et Alan Howarth
interprétation Tom Atkins, Dan O'Herlihy
   
épisodes précédents • "Halloween, la nuit des masques", John Carpenter, 1978
  • "Halloween 2", Rick Rosenthal, 1981
   
épisodes suivants • "Halloween 4 : le retour de Michael Myers", Dwight H. Little, 1988
  • "Halloween 5 : la revanche de Michael Myers", Dominique Othenin-Girard, 1989
  • "Halloween 6 : la malédiction", Joe Chappelle, 1995
  • "Halloween : 20 ans après", Steve Miner, 1997
  • "Halloween : résurrection", Rick Rosenthal, 2002


La chronique de Gilles Penso : cliquer ici.


La critique de Pierre

Produit par Carpenter et Debra Hill (productrice de toute la saga), "Halloween 3" a pour originalité d'être le seul épisode de la série dans lequel n'apparait pas le personnage Michael Myers. D'ailleurs, franchement, ce film n'appartient à aucune série ! C'était surtout une tentative de Carpenter de mettre en place une franchise type "Contes de la crypte" au cinéma (Myers apparait tout de même lors d'une diffusion du "Halloween" original sur un écran télé).

Le pitch : c'est l'histoire d'un médecin (Tom Atkins), de garde de nuit à l'hôpital lorsqu'un patient arrive terrifié, un masque d'Halloween dans la main, hurlant "ils vont tous nous tuer". Effectivement, le type se fait tuer la nuit même par un drôle de mec inexpressif, qui se suicide de manière impassible juste après. Le médecin va enquêter avec la fille du mort dans une petite ville des environs, alors qu'une mystérieuse publicité pour des masques d'Halloween envahit les ondes constamment...

Bon, ce film a mauvaise réputation (3,2 par les IMDébiles), et j'avais cru comprendre que Carpenter s'en était désintéressé. Franchement, une chose est certaine, ça sent le Carpenter à plein nez, ce truc. D'abord, la musique (qui n'est pas la fameuse des épisodes précédents), composée par Carpenter, est absolument démente. Globalement, ça ressemble à mort à celle de "The Thing" et ça met dès le départ dans une ambiance plutôt dark.

Ensuite, c'est vraiment une série B (avec effets spéciaux pourris à la fin), très influencée par les films des années 50 (que Carpenter adore). Bref, on sent que derrière Tommy Lee Wallace, ancien assistant de Carpenter et ici metteur en scène, il y a bien le réalisateur de "Prince des ténèbres".

Mais il y a aussi un gros problème : Tom Atkins, dans le rôle principal du médecin. Désolé, mais ça ne passe pas. A aucun moment ce type ne fait héros. C'est certainement un bon second couteau, mais on ne gobe JAMAIS sa pseudo-idylle avec la jeune meuf (mais qu'est-ce qu'elle lui trouve ?). Bref, une grosse erreur de casting très dommageable.

On se rattrappe un peu avec le méchant, Dan O'Herlihy ("Point limite", "RoboCop"), plutôt convaincant dans le rôle du sorcier auquel se réfère le titre français.

Bref, j'aurais eu envie de mettre 3 étoiles, mais c'est tout de même un peu trop lent et anecdotique au final. Pour autant, il y a une bonne ambiance, quelques effets gores et un vrai amour de la série B là-dedans, qui me laissent au final globalement content.

En tout cas, le film s'est ramassé grave au box-office, et Michael Myers réintègrera la série dès le numéro 4.

Loading